les repas thailandais se composent des cinq saveurs necessaire au bien etre de la personne

  Accueil > Cuisine > Cuisine sucr, sal, aigre et amer

Cuisine sucré, salé, aigre et amer

Dans toute cuisine, on peut distinguer quatre saveurs principales : le salé, le sucré, l'aigre, l'amer et le piquant. Ces saveurs sont enregistrées par la langue dès votre naissance et la façon dont elles agissent sur vos sensations ultérieures. Aussi, faut-il les marier de manière à ce que chacune d'entre elle ne contrecarre pas l'autre. Ainsi, les fruits de mer ne supporteront pas d'assaisonnement à l'ail car celui-ci exhale trop de parfums et peut tuer le goût du fruit de mer. En médecine orientale, on croit que le corps humain se compose de cinq éléments essentiels et que les saveurs assurent l'harmonie et l'équilibre du corps. Quand un élément est déficient, l'harmonie du corps est dérangée. Pour s'assurer une bonne santé, il faut un régime équilibré qui comprend les cinq saveurs : salé, doux, aigre, amer et piquant.

La cuisine thaïlandaise utilise chacun des cinq éléments de manière à ce qu'il n'y ait pas de déséquilibre entre chacune des saveurs et favorise ainsi la bonne santé.  Toutes les saveurs peuvent s'accommoder de façon différentes et faire ressortir différents goûts. Dans la cuisine thaïlandaise, le goût amer vient en grande partie des herbes et des légumes vert-foncé qui servent dans la plupart des recettes, les quatre autres saveurs servent à former le goût que vous désirez. Quand vous aurez acquis la façon dont les saveurs agissent, vous n'aurez aucune peine à rectifier les plats qui vous sembleront fades, ou trop sucrés ou amers.




Date de derniere mise à jour : 30/12/2006




Nous soutenons: voyages caraibes voyage kyoto