la mangue est un fruit pour les desserts thailandais comme pour les plats thailandais car ce fruit est utilisť de diffťrente facon

  Accueil > Cuisine > La mangue thailandaise

La mangue thailandaise

Les anglais du temps ou ils avaient colonisé les Indes, exportèrent vers le Brésil, la Floride, les Indes occidentales  de nombreux nouveaux produits alimentaires dont la mangue. Puis les portugais et les espagnols les ont importées en Afrique de l'Est, aux Philippines, au Mexique et à Hawaii.

On compte aujourd'hui plus de 50 variétés différentes de mangues. Pour la culture de la mangue, point n'est besoin de saison particulière, ni de sol spécifique. Seul le climat tropical est nécessaire. Suivant les pays, la mangue est récoltée d'octobre à mars et dans d'autres pays d'avril à octobre ce qui fait que l'on trouve des mangues en toute saison dans tous les pays. Elle est aussi appelée "pomme des tropiques".

D'une grandeur de 15 cm environ, en forme de poire, ce fruit se compose d'une partie charnue externe qui entoure un gros grain ou noyau comme les avocats, les pêches, les cerises. La chair ressemble à celle du melon : ferme et humide, elle ne sent pas. Son goût fait penser à celui des noix de cajou et des pistaches.

Les mangues poussent en groupe compact. D'abord vertes, les peaux jaunissent : c'est le moment de les cueillir et de les manger. Quand vous les mangez, la chair doit être jaune, ferme et juteuse.

La dégustation de la mangue en thailande peut se faire quand elle est verte : comme elle n'est pas encore mûre, il est recommandé de la servir en bâtonnets accompagnée d'une sauce de poissons douce (Nam Pla Wan) et des piments rouges ou bien coupée en plus gros morceaux,  elle peut être utilisée dans les salades ou avec d'autres légumes.

La mangue mûre est utilisée pour les desserts : soit vous la mangez nature, soit vous pouvez la manger avec du riz gluant, comme les thaïlandais. Avec les feuilles et les brindilles des manguiers, en Inde et au Panama, on fabrique des bâtons à mâcher mais il faut savoir que la sève du manguier est relativement toxique et peut occasionner des éruptions cutanées.

Vous pouvez aussi trouver de la mangue dans certains remèdes contre les bronchites, les diarrhées, les teignes et les verrues en Amérique du sud.
L 'écorce de l'arbre peut être employée pour le tanin qu'elle contient, et sert à traiter les peaux animales.




Date de derniere mise à jour : 23/01/2007




Nous soutenons: voyages caraibes voyage kyoto