la gastronomie thailandaise se rapproche a celle des chinois mais la difference notable et les melanges d'epice qui en font une cuisine thailandaise etonnante

  Accueil > Cuisine > Gastronomie thaÔlandaise

Gastronomie tha√Įlandaise

Damnoen Saduak, ville touristique rèputèe de la Thaïlande, comporte de nombreux canaux ou se cotoient des marchands de fruits, de légumes, de beignets, de soupe.

A la recherche de l'harmonie

Pour découvrir la cuisine thaïe, rien ne vaut un restaurant ou une invitation dans une famille ou tous les plats sont servis en même temps. Chacun se débrouille pour manger : le plat principal avant l'entrée : aucune règle n'est établie, on se sert et on mange.

Le repas typique consiste généralement en une soupe, un plat au curry épicé et un hors-d'œuvre accompagné de poisson et de légumes. Une salade très relevée peut remplacer le curry, mais au piment, il convient de le contrecarrer avec un plat plus doux pour trouver un équilibre entre les saveurs.

Les soupes traditionnelles thaïlandaises contiennent une multitude de produits différents et de parfums.
Le bouillon est préparé à base de poivre moulu, de sel, d'ail, d'échalotes, de coriandre et de quelques morceaux de viande.

Pour une tom yam par exemple, le bouillon de base est complété par de la citronnelle, de la bergamote, des piments frais, des champignons, de la sauce de poisson et du soja. Ce n'est qu'après une cuisson aussi longue que douce que les crevettes sont ajoutées jusqu'à devenir roses et fermes.

Au contraire, la tom kha kai s'enrichit de lait de coco, de poulet et de sucre, sans oublier les inévitables piments écrasés qui viennent épicer la préparation en fin de cuisson.

Le curry est tout autant incontournable. Les currys thaïlandais ne sont que des herbes : piments séchés, échalotes et pâte de crevettes à la base, qui sont complétés avec de l'ail, de la coriandre, de la citronnelle, des feuilles de bergamote, des zestes de citron et des racines de galanga, une herbe locale, et sont très relevés.

Poissons et crustacés sont servis en beignets, au gingembre ou simplement braisés.Ils sont systématiquement accompagnés de petits légumes, sautés le plus souvent dans un wok.

Les carottes, brocolis et autres choux sont découpés en lamelles ou très finement puis cuits pour rester craquants sous la dent.  

En ce qui concerne la viande, les thailandais mangent principalement du porc et du poulet et rarement du canard et du boeuf sauf pour les grandes occasions car très chère.  

Elle peut simplement mélangée à un plat de pâtes ou de riz qui l'élément de base de tout repas.

Même dans les  desserts, le riz est présent sous forme gluante, cuit avec du sucre, du tapioca, du lait de coco ou tous autres ingrédients comme les fruits qui sont un vrai régal tels que litchis, mangues, papayes.

Mais il en est de moins connus tels que mangoustan, durian, pomme rose ou carambole qu'il faut goûter avant de quitter la Thaïlande.




Date de derniere mise à jour : 30/12/2006




Nous soutenons: voyages caraibes voyage kyoto